Conduite du changement


L

es changements de cap, les modifications organisationnelles, conséquences logique des fusions de services ou de sociétés sont par essence anxiogènes pour les individus peu préparés. Les changements bousculent nos habitudes et nos certitudes individuelles, ils sont générateurs de mouvements et, par conséquence, d’instabilité.

L’art de la conduite du changement consiste donc de passer d’un certain point d’équilibre à un autre.

Le changement induit une baisse de motivation, une baisse de concentration et l’apparition (ou la révélation) de tensions entre entités et entre individus qui bien souvent conduisent à des conflits. Le tout amène une baisse de performance des entités impactées par le changement. Autant dire que le Manager a tout intérêt à y consacrer l’énergie suffisante pour prévenir et endiguer cette perte de productivité.

Pour le Dirigeant, conduire le changement, c’est évaluer son impact sur l’ensemble des dimensions possibles (organisation, processus, environnement de travail, etc.), planifier les étapes de communication et en préparer soigneusement le contenu.

Mais conduire le changement passe tout autant par une focalisation sur les individus. Il faut faire un inventaire objectif des forces en présence, identifier les résistants au changement, les personnes passives et les promoteurs du changement, à chaque niveau hiérarchique. Il faut être préparé à recevoir dans un premier temps toutes les émotions générées par ce changement, à écouter attentivement, puis à entrainer ses collaborateurs dans une dynamique collective.

Cette dynamique visera à les impliquer pour qu’ils deviennent acteurs du projet, à développer leurs capacités de projection et d’anticipation, à nourrir leur créativité pour sortir des inévitables impasses, à donner à vos managers les moyens de conduire le changement dans leurs propres organisations.

Dans la conduite du changement, le regard extérieur et l’approche méthodique du Consultant est utilement combinable avec l’accompagnement bienveillant du Coach qui rassure, donne l’impulsion et accompagne le Manager dans sa relation aux autres.